WASH Projekt SimbabweLa faim et le chômage façonnent la vie quotidienne à Zimbabwe. Après presque 40 ans sous le président Mugabe, l'agriculture jadis florissante de l'Afrique de l'Est est brisée. Cotton made in Africa (CmiA) s'est associé avec OTTO Österreich (Autriche) et Welthungerhilfe, une O.N.G Allemande au secours humanitaires, pour réaliser un projet d'eau et d'hygiène dans les zones rurales du Zimbabwe. Commencé en 2015, le projet visait à soutenir en particulier les citoyens ruraux. Maintenant le projet peut être mené à bien. En tout, 20 villages ont obtenu accès à de l’eau potable; les écoles ont été équipées des sanitaires nécessaires.


On considère comme normal que de l’eau potable sorte directement du robinet. Pourtant, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 30 % de la population en Afrique subsaharienne n’a pas accès à de l’eau potable. Ce sont avant tout les femmes et les filles qui passent 40 milliards d’heures par an à aller chercher de l’eau. En outre, la plupart des écoles ne sont pas équipées de toilettes convenables, ce qui empêche les élèves plus âgées de se rendre en classe durant leurs règles. « Cotton made in Africa est active dans les zones rurales du Zimbabwe depuis de nombreuses années, et coopère avec la société cotonnière Alliance qui est certifiée selon le stan-dard CmiA. L’absence d’accès à l’eau potable et aux toilettes constitue un énorme obstacle pour l’amélioration des conditions de vie. C’est la raison pour laquelle, en 2015, nous avons lancé ce projet avec nos partenaires, Otto Österreich et la Welthungerhilfe », explique Alexandra Perschau, Res-ponsable de Projet chez Cotton made in Africa. Dans la région de Gokwe-Sud, la population est particulièrement touchée par le manque d’approvisionnement en eau et d’équipements sanitaires : environ 60 pour cent des habitants ont accès à de l’eau salubre et 18 pour cent seulement à des installations sanitaires suffisantes.

Pour garantir qu’à long terme, ce projet aura un effet durable, la population locale a reçu une formation au sujet de l’hygiène et de l’eau potable. « Nous tenions particulièrement à former environ 10 000 élèves originaires de 20 villages, pour qu’ils et elles deviennent des “ambassadeurs de l’hygiène”. Une fois le projet terminé, ils devront faire en sorte de transmettre leurs nouvelles connaissances à leurs communautés et à leurs familles » affirme Iris Schöninger, Conseillère politique à la Welthungerhilfe.

«Sur note chemin au 100 % coton durable, nous mettons l’accent sur le label Cotton made in Africa, car le coton CmiA permet de protéger l’environnement, d’économiser plus de 500 litres d’eau par t-shirt et de sou-tenir la population locale. Grâce à ce projet sur l’eau et les sanitaires, nous sommes très heureux de pouvoir donner un accès à de l’eau potable, et ce, en particulier aux filles et aux garçons qui habitent dans les régions coton-nières », souligne Harald Gutschi, porte-parole de la direction de Otto Österreich.

 

CONTACT

Aid by Trade Foundation

Cotton made in Africa
Gurlittstraße 14
20099 Hambourg
Allemagne

info@abt-foundation.org

Tél.: +49 (0)40 - 2576 - 755 - 00

Fax: +49 (0)40 - 2576 - 755 - 11

 

Newsletter