L'Afrique subsaharienne est le cinquième exportateur de coton dans le monde. Le coton y est cultivé par quelque 3,4 millions de petits agriculteurs. Dans cette partie du continent africain, plus de 20 millions de personnes vivent directement ou indirectement du coton. Le coton revêt par suite une importance déterminante dans la lutte contre la pauvreté et contribue notablement à la sécurité alimentaire dans de nombreux pays de l'Afrique subsaharienne. Il n'en reste pas moins que ce potentiel de développement économique n'a été bien souvent qu'insuffisamment exploité. Les agriculteurs sont confrontés ici à de multiples défis : fluctuation des cours sur les marchés mondiaux, faible productivité et infrastructures déficientes.

 d-ueber-uns Die-Intiative

Cotton made in Africa : Soutenir les efforts autonomes pour améliorer les conditions de vie des petits producteurs africains

C'est dans ce contexte que l'Initiative Cotton made in Africa s'est fixée depuis 2005 pour objectif d'améliorer durablement les conditions de vie des cultivateurs de coton de l'Afrique subsaharienne. Notre engagement ne s'appuie pas sur des dons, mais sur le principe du soutien des efforts autonomes par le commerce. Dans le cadre de formations agricoles, nos experts enseignent aux petits agriculteurs africains des méthodes rentables et écologiques de culture du coton. Nous créons en parallèle une alliance internationale d'entreprises textiles demandeuses de la matière première Cotton made in Africa, lesquelles nous reversent un droit de licence pour pouvoir exploiter le label correspondant. Sur le modèle de l'entreprenariat social, les recettes issues de ces droits de licence sont ensuite réinvesties dans les régions de projets de l'Afrique subsaharienne.

Notre action découle des objectifs de développement durable prioritaires suivants :

  • Les Hommes - Justice sociale pour les petits producteurs africains
  • La Planète  Préserver l'environnement
  • Les bénéfices  Améliorer les rendements et les revenus des cultivateurs de coton et de leurs familles.
À la fois ligne d'orientation et éléments clés des standards CmiA, les objectifs de développement font l'objet de vérifications régulières. Nous estimons qu'une coopération durable au développement passe nécessairement par une prise en compte équilibrée des trois objectifs précités. Seule une telle démarche peut permettre d'améliorer durablement les conditions de vie des petits producteurs africains.

Les gagnants : l'ensemble des participants

Les partenaires de l'alliance de la demande reçoivent un coton produit dans des conditions sociales et écologiques améliorées, sans devoir payer pour cela un prix significativement plus élevé. Des formations permettent aux petits producteurs africains d'utiliser de façon ciblée des méthodes culturales qui augmentent le rendement et la qualité du coton tout en préservant à la fois leur santé et l'environnement. Ces mesures ont pour effet d'améliorer les revenus des agricultrices et agriculteurs et de leurs familles, qui profitent en même temps de divers projets de coopération tels que l'extension des infrastructures scolaires. En savoir plus..

La force d'un réseau

Pour atteindre nos objectifs, nous nous appuyons d'une part sur l'interaction partenariale d'entreprises privées de l'industrie textile et du commerce du coton, de l'autre sur des financements publics. Dans le cadre du projet Competitive African Cotton Initiative (COMPACI), la Société allemande d'investissement et de développement (DEG) et l'Agence allemande pour la coopération internationale (GIZ) se sont regroupées au sein d'un partenariat étroit. Le COMPACI a été créée en 2005 par la Bill and Melinda Gates Foundation (BMGF) et le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) suite à une phase pilote réussie de Cotton made in Africa. C'est elle qui est chargée à la fois de la conclusion des contrats de financement avec les partenaires africains et du transfert de savoir-faire technique. Au-delà, plusieurs organisations non-gouvernementales comme le Fonds mondial pour la nature (WWF) et l'association Welthungerhilfe ont pris part depuis le début à l'élaboration des critères du standard CmiA. En savoir plus..

Améliorer les conditions de vie des petits producteurs africains grâce à Cotton made in Africa

Par le biais de formations agricoles, Cotton made in Africa enseigne aux producteurs de coton de l'Afrique subsaharienne des méthodes culturales améliorées et durables répondant aux standards CmiA. C'est la Competitive African Cotton Initiative (COMPACI), partenaire de CmiA, qui est chargée de ces formations. Le savoir-faire acquis protège non seulement l'homme et la nature, mais il permet en priorité aux cultivateurs concernés de s'assurer des rendements et des revenus plus élevés. Nous soutenons par ailleurs les petits producteurs et leurs familles à travers différents projets de coopération, notamment dans les domaines de l'éducation et de la promotion de la femme.

CmiA sur le marché: Cotton made in Africa propose un coton à valeur sociale et écologique ajoutée aux prix du marché

L'approche responsable à l'égard des hommes et de l'environnement devient une composante majeure de la politique d'entreprise d'un nombre croissant de sociétés. Mais comment concilier durabilité et rentabilité ? Cotton made in Africa mise en l'occurrence sur le soutien entrepreneurial aux efforts autonomes et aide ses partenaires à intégrer le coton CmiA durable dans leur chaîne de valeur.
En savoir plus

CONTACT

Aid by Trade Foundation

Cotton made in Africa
Gurlittstraße 14
20099 Hambourg
Allemagne

info@abt-foundation.org

Tél.: +49 (0)40 - 2576 - 755 - 00

Fax: +49 (0)40 - 2576 - 755 - 11

 

Newsletter